Menu

Merci de patienter pendant le chargement... Restez avec la souris dans l'image et naviguez de droite et de gauche.

Batz sur mer - plage


Le commune prend le nom de Batz-sur-Mer en 1931, après avoir porté le nom de Bourg de Batz.

À l'époque historique, la paroisse Saint Guénolé de Batz couvrait toute la presqu'île du Croisic (le canton actuel).

Le Croisic, ancienne trêve paroissiale, a été érigé en paroisse de plein droits seulement en 1763 et Le Pouliguen n'est devenu une commune indépendante qu'en 1854 par séparation de la commune de Batz.

Époques préhistorique et protohistorique.

Lors de la construction de la voie ferrée de Saint-Nazaire au Croisic, des outils en silex datés du Paléolithique moyen (Moustérien), ont été trouvés dans une couche de tourbe sous les dunes (près du « moulin de la Falaise »). À cette occasion des restes d'éléphants antiques et de grands mammifères ont aussi été récoltés, sans qu'on puisse, d'après les données disponibles aujourd'hui, établir de liens entre ces deux découvertes. D'autres silex du Moustérien ont été trouvés en place par Henri Quilgars dans le secteur de la plage Valentin. Ces trouvailles sont les plus anciens témoignages d'occupation de la presqu'île guérandaise.

Plus proche de nous, on trouve quelques mégalithes (époque néolithique) dans la commune, tels que le menhir de la plage Saint-Michel, utilisé comme amer, et la croix des Douleurs6. À proximité, dans la commune du Pouliguen, la pointe de Penchâteau (Pen-Castel) fut fortifiée en oppidum vers 450 avant J.-C.

Époques historiques

En 945, le duc de Bretagne, Alain Barbe-Torte donne le territoire de Batz à l'abbaye de Landévennec qui y fonde un prieuré dédié à Saint Guénolé. Les religieux favorisent par la suite le développement de la région en se consacrant aux cultures et à l'entretien des marais salants, et relancent le commerce du sel. L'administration civile de l'agglomération est assurée par Le Croisic.

En 1776, René-Maximilien Aubrée du Tertre, capitaine de navire, demeurant au Pouliguen présente à la chapellenie de Saint-Jacques fondée en l'église Saint-Guinolay de Batz Me René-Marie Dugué clerc tonsuré en remplacement de Me François Crespel décédé, et en demande l'investiture aux Nobles Prévot, chanoines et chapitre de l'église royale et collégiale de Saint-Aubin de Guérande. Ce faisant il exerce le droit de sa mère Dame Monique Le Pennec fille de Sieur Jean Le Pennec (acte notarié contrôlé à Nantes le 29 octobre 1776).

En 1834, Balzac séjourne avec Laure de Berny à Batz dans la maison de Madame de La Valette, le Calme Logis. Il y écrit Un drame au bord de la mer, court récit romanesque qui a pour cadre Le Croisic et la Grande Côte ou Côte Sauvage, ainsi qu'un roman, Béatrix, dont l'action se déroule à Guérande.

En 1887, Adèle Pichon, une religieuse fille de paludier, fonde un des premiers musées d'art et de traditions populaires de Bretagne. Fermé en 1970, le musée est rouvert en 1984 sous le nom de « musée des marais salants ».

 

  • Évaluer cet élément
    (0 Votes)